La culture Berbère au Maroc

La culture Berbère au Maroc

Nous t’amenons à la découverte des Amazigh, qui signifie “ peuple libre “ en français. Dans cet article, on dévoilera les secrets, la culture, l’histoire et des coutumes berbères. Un voyage totalement dépaysant !

Origine de la culture Berbère 

Les Berbères occupent le nord de l’Afrique septentrionale, de la Méditerranée au Soudan et de l’Atlantique à l’Egypte. Au Maroc, tu rencontreras : les Touaregs, les Kabyles, les Masmoudas, les Sanhadja, qui sont des chameliers du Sahara occidental et transhumants de l’Atlas, ou encore les Zenata, un peuple nomade du grand Sud. Ce sont les grandes dynasties berbères qui ont bâti les premiers royaumes et les premières grandes villes du Maroc. Sous le règne des Arabes, les Berbères se convertirent à l’islam au VIIe siècle. Ils ont néanmoins conservé leur langue, le tamazight, la plus ancienne connue en Afrique du Nord, bien qu’ils parlent aussi l’arabe et le français.

La côte atlantique, qui relie le Sahara à  l’Afrique australe et l’Océan, porte dans son histoire les empreintes des imazighens. Pendant ton périple sur le littoral atlantique, pars à la découverte des villages berbères, en particulier dans les environs d’Essaouira et d’Agadir. Si tu en as l’occasion, nous te suggérons également d’assister au Festival Signes et Cultures qui se déroule tous les ans pendant le mois de juin à Agadir : On y célèbre essentiellement la poésie et la musique berbère.

Depuis Agadir, visite également les environs de Taroudant, à la découverte de la culture berbère dans les villages de Taliouine, de Tagouyamt, d’Aït Ighmour, d’Aït Tgga ou d’Idghagh… une terre secrète et préservée, avec ses cultures étagées et ses champs de safran. Ensuite, fais la rencontre des peuples du Haut Atlas, dans la région de l’Oukaïmeden et sur la route de Tizi N’Tichka. De là, la vallée de l’Ourika te conduira au cœur du monde berbère, traditionnel et montagnard. Au Sud du Maroc, découvre ensuite la région du Todgha. En faisant de la randonnée sur les hauteurs de l’Atlas, en passant par Semrir et Tamtetoucht,  pars à la rencontre des bergers et des tribus nomades du Todgha.

Visiter le Maroc, à la découverte de la culture berbère est une expérience inoubliable… Tu vivras quelques jours au rythme des nomades touaregs, les hommes bleus du désert, qui te feront découvrir les secrets de leur culture et de leurs traditions.

L’artisanat berbère

Ce sont des artisans dont le savoir-faire est reconnu de tous et dans tout le pays. Réputés pour leurs poteries à Chefchaouen et Taroudant, la fabrication des bijoux à Tiznit, les tapis à Ouarzazate, les textiles à Marrakech et Tafraout. Les souks berbères de Taza, d’Azrou et de Taroudant sont probablement les plus fascinants.

La gastronomie berbère

Crédit photo Djaalé

Différentes spécialités culinaires berbères s’offrent à toi. La cuisine berbère faite des cuisines les plus riches du continent. Du couscous aux légumes, ou encore au miel et aux amandes, en passant par le méchoui et les grillades, la cuisine berbère est réputée pour ses pâtisseries 😋  ,ses célèbres tajines et l’harira, une soupe traditionnelle du Maroc et de l’ouest de l’Algérie d’origine andalouse. 

Réserve une expérience avec un guide local

11 proverbes africains les plus insolites

11 proverbes africains les plus insolites
11 proverbes africains les plus insolites.

Les proverbes Africains sont toujours riches de sens, parfois incompréhensibles mais très imagés et leurs tournures pour le moins insolites. Ici, nous avons sélectionné 11 proverbes qui magnifient la sagesse, l’humour et la créativité.

1. “Un bout de bois, il peut rester longtemps dans un fleuve, il ne deviendra jamais pour autant un crocodile.“ Proverbe sénégalais.

2. “Quand on est assis sur une peau de mouton, on ne méprise pas la viande.“ Proverbe africain.

3. “Celui qui est impatient d’avoir un enfant épousera une femme enceinte.“ Proverbes toucouleurs du Sénégal.

4. “On ne castre pas deux fois un taureau.” Proverbe Africain.

5. “Même s’il n’y a pas de coq pour chanter à l’aube, le jour se lèvera.” Proverbe burundais. 

6. “Un menteur ira jusqu’à toucher ses fesses et nier qu’elles sont siennes.” Proverbe africain.

7. “Ne déprécie pas la tortue à cause de son humilité, il se peut qu’elle t’aide demain.“ Proverbe africain.

8. “Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.“ Proverbe africain.

9. “ Le monde aura beau changé, les chats ne pondront pas.” Proverbe africain.

10.  “ Une blessure que l’on cache continuellement ne guérit pas.“ Proverbe africain.

11. “On répare le trou d’un vêtement, mais pas le trou de la bouche.“ Proverbe africain.

Ghana – La poupée Ashanti ou Déesse de la fécondité

Ghana – La poupée Ashanti ou Déesse de la fécondité

Crédit photo @amndesign.fr

Poupée Ashanti, dite « Akwaba » qui signifie « bienvenue » dans la plupart des ethnies « Akan ». Le peuple Ashanti est un peuple au Ghana. C’est le peuple majoritaire dans le pays, qui possède sa propre langue, le tsu, son propre calendrier indépendant de celui de la république, et sa propre hiérarchie de souverain. C’est une société matriarcale, c’est -à -dire que les femmes occupent une place considérable à parité de celui des hommes.

Les ashantis possèdent leurs propres tribunaux, leur propre sculpture animiste et leur propre rituel qui sont pratiqués par tous. C’est un peuple très croyant et pratiquant. Selon la tradition, chaque mal à son remède.

L’origine et rite de la poupée Ashanti 

Selon la tradition dans le royaume du Ghana, la poupée Ashanti ou déesse de la fertilité, serait appelée Akua ba. C’est un rite très répandu et recherché pour ses vertus protectrices. Elles sont portées par les femmes attachées à leur dos, enroulées dans leurs vêtements avant le mariage ou pendant toute la grossesse.

L’histoire raconte qu’une jeune femme Ashanti, nommée Akua, née un mercredi avait des difficultés à enfanter. Elle alla donc consulter un guérisseur, qui lui recommanda de faire sculpter un petit enfant de bois, de le porter, le nourrir, et le traiter comme elle l’aurait fait avec un vrai bébé.

En l’apercevant avec sa poupée de bois sur son dos, les villageois la dévisageaient et se moquaient. Finalement, un bon jour, Akua devint enceinte et donna la vie à un beau bébé.

Son succès encouragea les autres femmes ayant les mêmes difficultés, à faire également sculpter de petites poupées de bois. Elles les nommèrent Akua’ba qui signifie l’enfant d’Akua en son honneur. 

La pratique du rituel 

Suivant le rituel, il y a des jours spéciaux où la future mère doit porter la poupée. Elle doit également compléter le rituel en buvant des potions et en se lavant avec des infusions. Après la naissance de l’enfant, la mère peut soit donner la poupée à son guérisseur en signe de reconnaissance ou tout simplement la remettre à son enfant comme jouet. Il faut aussi noter que, chez le guérisseur, le nombre de poupées à son autel témoigne de sa grandeur et de son pouvoir.

Très souvent, les poupées sont achetées chez le sculpteur local par les pères ou les maris.

Comment préparer son voyage au Ghana

Les bonnes adresses locales à Accra

Les incontournables à visiter au Ghana

4 bonnes raisons de voyager en groupe

4 bonnes raisons de voyager en groupe

Ici, nous te donnons 4 bonnes raisons pour lesquelles le voyage en groupe est une expérience à tenter.

Tu n’auras rien à gérer, ton voyage sera organisé de A à Z 

Le principal avantage d’un voyage en groupe, c’est qu’il est livré clé-en-main. Tu n’auras donc pas à te soucier de l’organisation du voyage.

Tu sélectionnes ton voyage, tu fais ta valise, tu t’assures que ton chez toi est bien gardé et ensuite Tu peux SAVOURER. Au Revoir les longues heures sur le web à la recherche des bonnes adresses locales où te restaurer, où loger et quoi visiter pendant ton séjour.

Tous tes déplacements et activités sont pensés et planifiés à l’avance. Fini les maux de tête, place au dépaysement et au plaisir ! 

C’est l’occasion de rencontrer d’autres personnes avec des perpectives différentes

Un voyage en groupe est un excellent moyen de t’ouvrir et de faire de nouvelles rencontres, car tu n’es pas seul. L’une des meilleures parties du voyage serait d’apprendre des autres voyageurs qui t’accompagnent. Ensemble, on voyage toujours de manière plus safe. En plus, chacun peut proposer des idées pour visiter certains sites célèbres ou pas pendant votre voyage.

Le partage d’un voyage en groupe

Les voyages en groupe c’est du partage ! Et comme dit l’adage « Plaisir partagé, plaisir doublé ». Tu pars en aventure avec des gens qui partagent les mêmes centres d’intérêts que toi comme les voyages, la découverte et la culture de la destination choisie, ce qui rend l’expérience bien plus belle et le séjour plus intéressant.

Ainsi, vous passerez des moments privilégiés ensemble et le soir, vous pourrez dîner ensemble et faire plus ample connaissance, ce qui vous permettra de créer des liens. Un autre atout, vous serez aussi beaucoup plus à l’aise à vous prendre en photo.

Tu gagnes en temps et fais des économies d’argent

Voyager en groupe permet d’éviter les longues files d’attente ou de bénéficier d’un service prioritaire devant les restaurants ou à l’entrée des parcs. Pour les lieux très visités, cela peut vous permettre de gagner en temps et constituer un grand confort, en vérité, qui aime attendre dans une file pendant des heures ?

Un groupe de voyageur a plus de poids qu’un couple quand il s’agit de négocier les prix des chambres d’hôtel, des compagnies aériennes ou des lieux de visites. C’est pourquoi les voyages en groupe sont généralement plus économiques que les voyages solos. Finalement, vu que c’est un voyage organisé, tout a été facturé, pas de dépenses imprévues ou supplémentaires. Une fois le voyage payé, tu n’as qu’à prévoir ton argent pour tes souvenirs.

L’histoire des Nana Benz

L’histoire des Nana Benz

Crédit photo @kevtw76

Ici nous avons fait un retour dans l’histoire de ces femmes qui ont marqué l’histoire du Togo.

L’histoire des premières femmes millionnaires du continent Africain

Tout a commencé avec des femmes qui allaient au Ghana acheter des pagnes et venaient le revendre au Togo et avec la crise au Ghana dans les années 50, le business a été déplacé au Togo.

C’est à partir de cet instant que les Nana Wax sont entrés en œuvre, en vendant des pagnes  aux autres commerçantes de la sous-région : Ghana, CI, Bénin, … qui ont immédiatement adopté le pagne à cause de ces couleurs vives et aux motifs originaux.

À force de courage et de persévérance, ces femmes sont devenues les premières femmes d’affaires milliardaires en fcfa  d’Afrique de l’ouest. La particularité de ces femmes : elles étaient braves, courageuses et adoraient la qualité et les belles choses. Pour se déplacer, elles se sont acheté la voiture la plus chère et haut de gamme de l’époque : la mercedes Benz. Des voitures que même les chefs d’états ne pouvaient s’offrir. Ce qui les a valus le nom de Nana Benz.

Les  temps forts  du pagne en wax

Les nanas Benz sont des femmes dynamiques et dotées d’un sens prononcé des affaires. Elles ont fait fortune grâce à la vente de wax et ont rendu ce tissu populaire dans toute l’Afrique de l’Ouest et même à l’international. Elles ont également investi dans l’immobilier au Togo, en construction des maisons de luxe.

À la fin des années 90, une crise financière s’abat sur le continent, le franc est fortement dévalorisé et dans la même année, un incendie ravage le grand marché de Lomé et nombreuses parmi elles perdent leurs produits.

Les temps d’adaptation 

Après la crise et face à la concurrence, les Nana doivent se réinventer pour conserver leur clientèle et faire face à la concurrence. 

Grâce à leur créativité, elles ont  redynamisé le wax. Certaines créations ont vu le jour comme : « mon mari est capable »  et  « l’œil de ma rivale ».

Elles se sont également engagées dans la formation commerciale de leurs enfants qui aujourd’hui sont appelés les Nanettes afin de perpétuer leur héritage.

Aujourd’hui, les nanettes ont pris la relève, elles réinventent le marché du wax en concevant leurs propres pagnes de A à Z et en le déclinant sous plusieurs formes : décorations de maisons, bijoux, … .

Fêtes et festivals incontournables au Sénégal

Fêtes et festivals incontournables au Sénégal

Crédit photo @dakar_caraval

Voici notre sélection des fêtes et festivals incontournables au Sénégal.

Le Magal de Touba

Quand ? En octobre, chaque année

Le Magal de Touba est la plus importante fête religieuse de la confrérie des Mourides au Sénégal. Célébrée chaque année à Touba, une ville sainte des mourides, le Magal terme wolof qui signifie « magnifier » commémore le départ en exil du fondateur cheikh Amadou Bamba exilé au Gabon. 

Durant cette journée, l’heure est au partage, à la bienfaisance  en offrant des repas aussi la déclamation du Coran et des Khassaïdes (écrits de Cheikh Amadou).

La Tamkharit ou Achoura

Quand ? Chaque année selon le calendrier musulman.

La Tamkharite ou “ Achoura ” est une fête de la bienfaisance et de la générosité envers les uns et les autres et surtout envers les plus démunis.

La tamkharite correspond au 10e jour du mois de muharram, 10 jours donc après le nouvel an musulman. 

C’est un jour de prière, de jeûne facultatif et de surtout de festin : “ le ceré bassi “ pour encourager le partage et la solidarité.

C’est une fête essentiellement culturelle dans laquelle, les pratiques et les us sont inspirées du Prophète Mohamed. Par exemple : le jour de fête, il est de coutume de se maquiller le contour des yeux avec du khôl, de rendre visite au plus nécessiteux, de se couper les ongles…Mais c’est surtout l’occasion du “ Tadiabone ”, un carnaval au cours duquel les petits garçons se déguisent en filles et vis-versa.

La Tabaski, Aïd el-Kebir ou Eid el-Adha

Quand ? Chaque année selon le calendrier musulman, à 70 jours après la fin du ramadan.

La Tabaski est une fête musulmane du sacrifice. Selon l’histoire, on commémore l’asservissement d’Ibrahim à Dieu qui lui a ordonné de sacrifier son fils. Aussi connu sous le nom de Aid El Kebir, c’est la célébration la plus importante de l’islam après la fête de fin de Ramadan.

Pendant les fêtes de Tabaski, chaque famille sacrifie un mouton après l’avoir soigneusement câliné et bichonné pendant plusieurs jours avant. C’est l’occasion de se réunir, de se rassembler en famille ou en communauté.

Attention : à la veille de l’Aïd el-Adha, le jour même et le lendemain, de nombreux magasins et institutions sont fermés. 

Le Gamou traditionnel de Kahone

Quand ? Chaque année.

Datant du 15e siècle ; la célébration du Gamou se tenait sous le règne du roi du Saloum. Chaque année du 1er week-end de mois de mai, on assiste à des danses rituelles avec des masques et des séances de divination qui prédisent une bonne saison pour la récolte prochaine.

Le Mouloud ou Mawlid

Quand ? Chaque année le 3ème mois du calendrier musulman.

Célébrée chaque année le 3ème mois de l’an musulman. C’est une fête qui commémore la naissance du Prophète Mahomet, fondateur de l’islam et de son baptême 7 jours plus tard. Très jeune, il médite et l’archange Gabriel lui apparaît pour lui dicter des versets qui seront retranscrits dans le Coran. À son retour d’exil, il prêche et revient dans sa ville natale, la Mecque, où il décède. 

Le Festival d’Abéné

Quand ? Chaque année pendant le mois de décembre à janvier.

Depuis 1994, chaque année pendant le mois de décembre à janvier sur 2 semaines, le village d’Abéné en Casamance, organise lors de l’Abene Festivalo un programme de musique, de danse, de chant et de théâtre à l’image des habitants du village. 

Les spectateurs viennent de tout le pays, mais aussi de pays voisins comme la Gambie, plus loin encore d’Europe ou d’Amérique pour rencontrer la culture africaine et les ethnies. De quoi passer des fêtes de fin d’année les pieds dans le sable, en immersion totale dans les traditions africaines.

La Korité ou Aïd-El-Fitr

Quand ? Tous les ans, la date de la korité est avancée de 10, 11 ou 12 jours par rapport au calendrier musulman.

La korité ou Aîd el-Fitr est une fête musulmane qui marque la fin du jeûne du mois de Ramadan. Elle est célébrée chaque année, le 1er jour du 10ème mois du calendrier musulman.

Pendant la cérémonie, c’est un moment de partage et d’échange.

48 h à Abidjan, quoi visiter, que faire ?

48 h à Abidjan, quoi visiter, que faire ?

Pour un week-end à Abidjan, nous t’avons préparé un itinéraire sur mesure pour visiter Abidjan en 48 heures. On suppose que tu arriveras un vendredi soir et que tu repartiras le dimanche.

Arrivée vendredi en fin de journée : Faire un stop à Cocody

Dès ton arrivé dans la capitale, on t’invite à faire un stop à Cocody, direction le restaurant Allocodrom, un bon coin qui propose des plats locaux comme : le kédjénou de poulet, les escargots braisés et sa fameuse spécialité des alloco au poisson ou poulet braisé.

1ère matinée : Visiter la forêt du Banco.

Situé au coeur d’Abidjan, la forêt nationale de Banco est un parc naturel qui abrite de nombreux espèces de bois rares comme l’acajou. Une visite à pied dans le parc te fera du bien et te permettra de te dégourdir les jambes.  

Après-midi et la nuit de la 1ère journée : Découvrir Assinie

Situé à 2 heures d’Abidjan, Assinie est un lieu incontournable lorsque tu es de passage dans le pays. Une fois sur place plusieurs activités s’offrent à toi. Tu pourras si tu le souhaites visiter le village d’Assinie-mafia et ses alentours, faire une visite une visite guidée dans le musée Aniaba ou jouer à tarzan dans les cocotiers d’Accro coco, pour finir faire une balade en pirogue sur la lagune jusqu’à la passe. On te conseille de faire une nuit sur place, l’hôtel La maison d’Akoula est l’endroit idéal. Le lendemain, avant ton départ tu pourras bruncher. Après ton brunch, direction …

Matinée de 2ème jour : Grand Bassam

Situé à 30 min d’Abidjan, ancienne capitale et ville historique du pays. Tu pourras visiter la ville historique de Grand Bassam, elle a encore tout conservé de son époque coloniale : les bâtiments notamment, …ensuite faire un tour au musée du costume de grand Bassam. Une belle expérience pour apprendre un peu plus des différentes cultures des peuples du pays. Les frais pour visiter le musée s’élève à 1 000 Fcfa. Avant ton retour, fais un arrêt à Assoyam beach pour reprendre des forces. Les commandes se font à la carte et il y a du choix. Pour l’occasion on te recommande la salade de langouste aux agrumes 😋.

Après tout cette visite, il se fera très certainement tard mais en 48 heures, tu as vu suffisamment de choses à Abidjan, pour savoir que tu dois revenir 😉.

Par contre si tu disposes de plus de jours à Abidjan, ne manque pas de visiter les lieux qui se trouvent à proximité. ( voir les incontournables à visiter à Abidjan )

Que faire au Rwanda pour un Solo Traveler

Que faire au Rwanda pour un Solo Traveler

Que faire au Rwanda lorsqu’on s’y rend pour la première fois ou lorsqu’on y est de passage seul ? Quels sont les incontournables à visiter ? Voici des questions que se posent à un bon nombre de solo traveler. Ici, on a sélectionné des endroits à visiter ! On espère qu’elle t’aidera à préparer ton voyage.

Si tu es là pour un bref séjour, il va falloir prioriser et faire les choses au plus simple tout en expérimentant. Tu feras donc des visites et des activités accessibles à commencer par la capitale du pays. On t’y recommande quelques quartiers à parcourir par exemple :

Les quartiers de Kigali

Une fois dans la ville, on te recommande de faire une ballade dans certains quartiers populaires pour admirer l’architecture des maisons et apprécier la particularité de ses quartiers qui ont chacun leur originalité.

Nyarutarama _ c’est un quartier très populaire qui s’est vraiment transformé ces dernières années. Sa particularité : les maisons y sont construites en respectant un modèle d’architecture bien défini et un aménagement comparable à ceux des grandes villes.

Gaculiro _  sa particularité, ses rues sont toutes identiques, rectilignes et bordées de maisons aux toits rouges avec à l’avant le jardinet entouré de grands murs. 

Muslim quarter _  c’est un quartier historique de Kigali. Fondée dans les années 1930 par les musulmans venus s’installer. Elle est rapidement devenu un lieu incontournable à visiter dans les rues de Kigali. C’est un quartier populaire très coloré où les habitants sont majoritairement des commerçants et ils sont super sympas. Tu pourras voir de magnifiques échoppes de divers artisanales. 

Nyamirambo _ Une ambiance authentique qui anime les rues colorées, la nourriture avec plein épices, les tailleurs de kitenge, les échanges avec les locaux, certains s’amusent à te parler en swahili, la mécanique de Tarinyota. Les principales attractions sont le cinéma Mayanka, le plus ancien de Kigali, le club Rafiki, la mosquée et le stade Nyamirambo.

Les incontournables Rooftops du pays

Avis aux amateurs de la photographie ou aux serial instagrammers, voici quelques incontournables pour admirer les couchers de soleil :

Great Rooftop Bar

Un incontournable de Kigali, le bar sur le toit de l’hôtel Ubumwe. Il offre une vue imprenable de 180° sur la ville de Kigali. Il te permet de voir de quelle façon la ville est répartie sur les collines.

Bamboo Rooftop Restaurant

Un classique de Kigali qui offre une cuisine chinoise avec une superbe vue.

Inzora Rooftop Café

Situé à Inside Ikirezi Bookstore 13, KG 5 Ave à Kigali. Ce café ouvre à 10 heures et tu pourras déguster une bonne confiture faite maison en admirant la vue.

Les bonnes adresses locales (Clique ici)

Explorer le Rwanda avec un guide local

Au Rwanda, il y a des choses qui se visitent seule mais si tu souhaites explorer le pays en profondeur il te faudra nécessairement un guide local. Des expériences uniques proposées par des rwandais passionnés de leur région et de leur ville sont sur la plateforme de réservation Djaalé. Les guides t’emmèneront dans des endroits méconnus et te raconteront leur culture.

Comment préparer son voyage au Rwanda – la FAQ

Les bonnes adresses locales de Kigali

Les incontournables à visiter au Rwanda

Réserve une expérience avec un guide local

48 h à Porto-Novo, quoi visiter, que faire ?

48 h à Porto-Novo, quoi visiter, que faire ?

Pour un week-end à Porto-Novo, nous t’avons préparé un itinéraire sur mesure pour visiter Porto-Novo en 48 heures. On suppose que tu arriveras un vendredi soir et que tu repartiras le dimanche.

Arrivée vendredi en fin de journée : Visite du quartier Akron

Dès ton arrivée dans la capitale, il ne te sera pas possible de voir grand chose mais nous te conseillons de faire le tour des quartiers de la ville surtout le quartier Okran, qui est le tout premier quartier de la ville. Lors de ta visite n’hésite pas à sympathiser avec des locaux pour soit demander la maison du chef du quartier pour apprendre un peu plus de l’histoire de la zone ou demande à un habitant de te la conter. Elle est fascinante. Une nuit à l’hôtel Ayélazqdjé, situé au boulevard Tokpota te fera du bien. Tu pourras reprendre des forces au restaurant de l’hôtel.

1ère matinée : Visite de la ville d’Adjarra

Située à 10 kilomètres de Porto Novo, emprunte un zémidjan (moto-taxi) et tu y seras en quelques minutes. Célèbre pour son marché artisanal, coloré et animé, tu apprécieras l’agitation autour de toi. Une fois, dans le marché, n’hésite pas à goûter à la spécialité du village : le cochon grillé Tchakou. Ensuite, il te faut faire une balade en pirogue sur la rivière noire pour observer la végétation. 

Après-midi et la nuit de la 1ère journée : Une virée sur la plage de Sèmè Kpodji

Non loin de Porto Novo, la plage de sèmè Kpodji est une plage nature sans aucun aménagement où tu pourras profiter du calme de cette plage de pêcheurs. N’oublie pas il ne te reste plus beaucoup de temps, pour la nuit, si nous avons un hôtel à te proposer ce sera la résidence Neila située sur la route pk 10 de Porto Novo.

Matinée de 2ème jour : Balade dans la ville

Le lendemain matin, fais une dernière balade dans la ville pour admirer l’architecture des bâtiments datant de l’époque coloniale aux influences portugaise et française. Visite le musée Honmè, un musée installé dans le palais des anciens rois de hogbonou, mais aussi la grande mosquée, magnifique édifice dont l’architecture s’inspire des églises au Portugal. 

Après tout cette visite, il se fera très certainement tard mais en 48 heures, tu as vu suffisamment de choses à Porto-Novo, pour savoir que tu dois revenir 😉.

Par contre si tu disposes de plus de jours à Porto-Novo, ne manque pas de visiter les lieux qui se trouvent à proximité. ( voir les incontournables à visiter au Bénin )

48 h à Libreville, quoi visiter, que faire ?

48 h à Libreville, quoi visiter, que faire ?

Pour un week-end à Libreville, nous t’avons préparé un itinéraire sur mesure pour visiter Libreville en 48 heures. On suppose que tu arriveras un vendredi soir et que tu repartiras le dimanche.

Arrivée vendredi en fin de journée : Le bord de mer

Dès ton arrivée, après avoir déposé tes bagages, tu pourras aller reprendre des forces au @mystic_bantu, un restaurant bar/grill situé au bord avant le feu rouge B4. Tout est fait dans ce restaurant selon l’art bantu. Ensuite, si à ta montre, il n’est pas encore 16h,  tu pourras visiter le musée national de Libreville situé au boulevard du bord de mer, en face des galeries Hollande. Il faut t’y rendre tôt vue que le musée ferme à 17 heures.

1ère matinée : Visiter Nyonié et la pointe Denis

Il te faudra être debout très tôt le matin, disons 6 heures pour prendre la route vers Nyonié, situé à 70 km au sud de Libreville entre la réserve de Wonga Wongué et le parc national Pongara. Des belles excursions t’attendent. Tu pourras faire une excursion dans la forêt où tu verras des animaux comme : les petits éléphants, des panthères, …

Ensuite direction la Pointe Denis situé en face du boulevard, une petite île que tu pourras visiter à pied et n’oubli pas de goûter à la spécialité local le crabe farcis et les coquillages de mer.


Après-midi et la nuit de la 1ère journée : Une nuit à la baie des tortues Luth

Pour finir cette superbe journée, passer la nuit à la baie des tortues Luth est le meilleur moyen de clôturer cette journée. C’est un complexe hôtelier situé sur la Pointe Denis, non loin du parc national de Pongara. La particularité de cet hôtel est que d’avril à juillet, des tortues géantes appelés luth viennent pondre leur oeufs sur la rive vers 5 heures du matin.

Matinée de 2ème jour : Découvrir le Cap – estérias

Situé dans la commune d’Akanda, dans cette partie de libreville, tu découvriras le Cap-estérias et visiter l’arboretum de Raponda Walker, c’est une aire protégée qui fait partie d’une forêt aujourd’hui presque disparue. Un coin de paradis où tu pourras faire une excursion dans la forêt et apprendre l’apport médicinal de chaque arbre.

Après tout cette visite, il se fera très certainement tard mais en 48 heures, tu as vu suffisamment de choses à Libreville, pour savoir que tu dois revenir 😉.
Par contre si tu disposes de plus de jours à Libreville, ne manque pas de visiter les lieux qui se trouvent à proximité. ( voir les incontournables à visiter à Libreville )