Les incontournables à visiter au Togo

Autrefois, surnommé « la Suisse d’Afrique », le Togo est un pays qui a conservé encore tout de son époque coloniale.

Voici notre sélection des lieux incontournables à visiter au Togo …

La région maritime : découvrez les vestiges coloniaux

La cathédrale allemande de Lomé

Arrivé à Lomé, vous pourrez apercevoir les bâtiments coloniaux encore présent. Par exemple : la cathédrale qui porte bien son nom, car sa construction date de l’époque coloniale allemande.

Le monument de l’indépendance à Lomé

Niché dans la capitale Lomé, le monument de l’indépendance du Togo, est un édifice historique qui marque la fin de l’époque coloniale et la libération du peuple togolais.

La maison des esclaves à Agbodrafo

Située à 35 km à l’est de la capitale, sur la route Lomé – Cotonou, Abgbadafro est un petit village, qui abrite la maison des esclaves ; une maison historique ayant appartenu à un commerçant d’esclave John Henry Wood.

Plus loin, après un retour brut dans le passé, vous pourrez prendre une grande bouffée d’air sur le lac Togo à Aného, magnifié par l’embouchure (à un moment de la journée, la mer rencontre le lac. Vous verrez également le palais royal du roi Mlapa III, où en 1884, le traité de protectorat entre le Togo et l’Allemagne fut signé. Enfin, vous pourrez aussi jouir du sanctuaire de Togoville.

Visiter la région des plateaux : le côté vert du pays

La ville de Kpalimé, une zone très forestière

Situé au nord-ouest de la capitale dans la région des plateaux, Kpalimé représente une partie verte du pays. Vous y découvrirez des montagnes, des collines, des plaines, des cascades et une végétation luxuriante et verdoyante. C’est la ville des fruits (mangues, bananes, cacao, avocats…). Dans ces collines verdoyantes se dresse le Château Viale, édifice de la période de l’époque coloniale française.

La ville d’Atakpamé et les ruines de Kamina

Plus loin, au nord-est de Lomé à Atakpamé, vous observerez les ruines de la base militaire allemande de Kamina, qui tomba lors de la 1ére guerre mondiale. Ces vestiges montrent les pylônes et l’émetteur qui reliait à cette époque directement le Togo à Berlin.

L’ancienne muraille des Éwé à Notsé

« Agbogbo » était l’imposante muraille de 14.5km, que le roi Agokoli a fait construire à l’époque pour protéger son peuple. 

Visiter la ville de Notsé, c’est faire d’une pierre deux coups. Tout simplement parce que, c’est aussi la ville de l’ananas 😋.

La région de la Kara et son relief accidenté

La faille d’Aledjo

Dans cette partie du pays, on défie la loi de la nature. Située dans la partie nord du Togo, vous découvrirez la faille d’Aledjo. Toujours pendant l’époque coloniale allemande, les colons ont dynamité une falaise en 2 pour faire tracer une route afin de désenclaver la zone.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *